Actu
Le tour de France des desserts - Épisode 5 : la Corse & l’Outre-Mer

Publié le 1 févr. 2019

Le tour de France des desserts - Épisode 5 : la Corse & l’Outre-Mer
Compte Instagram @cookingmicheline
La rédaction LE BON GUIDE

La rédaction LE BON GUIDE

“De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise.” On approuve totalement cette citation de Guy de Maupassant, surtout lorsqu’il s’agit des desserts ! Biscuits sec corses, gâteau fourré à la noix de coco, brioche à la confiture de papaye, les îles françaises regorgent de spécialités qui ravissent nos papilles. Direction la Corse, les Antilles, la Guyane et la Réunion pour ce dernier épisode de notre tour de France des desserts !

 

Corse

Les Canistrelli

Les canistrelli sont des biscuits sucrés, secs et cassants, typiques de la Corse. Ce dessert traditionnel des bergers date du Moyen-Âge : les canistrelli étaient bénis chaque Jeudi saint, dans l'église paroissiale avant d'être distribués lors de la procession. Ces petits gâteaux traditionnels sont fabriqués à partir de farine de blé, de sucre et de vin blanc, mais on peut ajouter des raisins secs, de l'anis ou du citron. D'autres variantes existent désormais avec l'ajout de noisettes, amandes, cacahuètes ou encore pépites de chocolat. La farine de blé peut même être remplacée par celle de châtaigne. Ils se servent à n'importe quelle occasion : avec le café, le thé, au petit déjeuner, au goûter. On en raffole à toute heure de la journée !


Le Fiadone

Derrière ce nom enchanteur se cache un gâteau dérivé du célèbre fromage frais brocciu. Originaire du nord de l’île, le Fiadone est l'héritier des flans italiens. A l’origine, le fiadone était le gâteau familial corse par excellence. On le préparait également lors des fêtes de fin d’année, pour Pâques, ou lors de baptêmes, communions et mariages. Aujourd’hui, on en mange à toutes les occasions et on le retrouve dans de nombreuses pâtisseries de l'île. Dans la région d’Ajaccio, on l’appelle l’imbrucciata. De forme ronde ou rectangulaire, il est simple à préparer, à partir de produits corses authentiques : du brocciu, du zeste de citron, et de l’acquavita, une eau-de-vie locale. Le zeste de citron peut être remplacé par de l’orange ou par de l’eau de fleur d’oranger. Il reste tout de même le plus corse des desserts !


Les Falculelles

Le fiadone n’est pas le seul dessert corse à être fabriqué avec le brocciu. Ce fromage sert également à la préparation des falculelles. A Corte, dont elles sont la spécialité, on les prépare avec du brocciu, du jaune d'œuf et du sucre en proportions égales. On cuit ensuite le mélange sur des feuilles de châtaignier. Elles peuvent également cuire sur du papier sulfurisé mais le goût de châtaigne manquera alors qu’il apporte beaucoup de saveur. Un délice !

 

Outre-Mer

Le Tourment d'amour

Il s’agit d’un petit gâteau rond et mou, fourré à la noix de coco. Il est originaire des Îles des Saintes qui sont rattachées administrativement à la Guadeloupe. Selon la tradition orale, les tourments d'amour étaient préparés par les femmes des marins saintois pour réconforter leurs maris à leur retour de mer, après une rude journée. Ce gâteau est fait d'une pâte brisée, garnie de confiture de noix de coco et recouverte d'une génoise. D'autres garnitures remplacent parfois la noix de coco : banane, goyave, mangue, ananas... Un pur délice quelque soit la saveur ! Alors, on vous donne rendez-vous le 15 août pour la fête patronale de l’île de Terre-de-Haut : le concours du meilleur et du plus gros tourment d’amour y est organisé !


Les Comtesses

Les comtesses, ou kontès en créole guyanais, sont des petits sablés un peu sucrés, typiques de la cuisine guyanaise. Ils accompagnent les desserts comme les sorbets aux fruits ou la salade de fruits et se servent traditionnellement avec un jus de fruits ou du champagne. Ils ont également délicieux à l’heure du goûter avec un bon thé. On vous les recommande !


Le Gâteau patate

Un gâteau à la patate douce ? Etonnant mais succulent ! La patate douce est bien l’ingrédient principal de ce dessert que l'on consomme à l'île de La Réunion, à l'île Maurice mais aussi aux Antilles françaises. Du beurre, des oeufs, des gousses de vanille et du rhum viennent s’ajouter à la liste des ingrédients nécessaires à sa fabrication. Le gâteau patate peut être consommé en dessert, comme goûter ou faire office de coupe-faim. Un must de la gastronomie réunionnaise !


Le pâté créole

Il s’agit d’une préparation culinaire typique de l'île de La Réunion, salée ou sucrée. C'est une sorte de tourte dont la pâte est composée de saindoux, de beurre, d’œufs, de farine, de sucre, de curcuma, de sel et de poivre. Lorsqu'il est salé, le pâté créole est farci d'un haché de poulet et de porc. En revanche, lorsqu'il est sucré, on le garnit d'une confiture, généralement à la papaye ou au goyavier, ou de papaye confite. Cette version sucrée est la plus courante de nos jours. On l'accompagne traditionnellement d'un petit verre d'anisette. Un incontournable des fêtes de fin d’année !

 

Ainsi s’achève notre tour de France des desserts ! On espère que cette série vous aura permis d’en apprendre un peu plus sur la gastronomie française et les spécialités de chaque région et territoire d’outre-mer. De notre côté, on a qu’une envie : réserver nos billets et préparer un itinéraire pour tout goûter !


Vous avez manqué l’épisode 4 de ce grand tour de France des desserts ? Il était consacré aux régions Centre-Val-de-Loire, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes !

A ne pas manquer

Tous nos magazines
Retour en haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies.

J'ai compris