Actu
Les 1001 îles de Bretagne

Publié le 11 juil. 2018

Les 1001 îles de Bretagne
La rédaction LE BON GUIDE

La rédaction LE BON GUIDE

Envie de découvrir plus que le simple territoire breton ? Ne vous cantonnez pas aux frontières terrestres et partez en exploration sur les îles alentours. Finistère, Morbihan, mer Celtique, baie de Morlaix, Côtes-d'Armor, baie de Saint-Malo… il y en a pour tous les goûts !

 

Les Glénans

À quelques kilomètres seulement de la côte du Finistère et de Concarneau, l'archipel des Glénans est dépaysant ! Avec ses eaux turquoises et son sable blanc on se croirait presque dans les Caraïbes.

Composés de 7 îlots, les Glénans ce sont avant tout des plages et de la plongée. Car oui, comment profiter au mieux de ce que la nature a de plus beau à offrir, si ce n'est en bronzant sur le sable et en explorant les fonds marins.

Bien que vous n'y trouverez aucun hôtel et camping, l'île principale de Saint-Nicolas compte, en période touristique, de nombreux restaurants, un centre de plongée et une école de voile. Le centre justement est connu de toute la région, mais aussi dans le monde entier. Alors que ce soit pour un stage ou juste pour planifier une balade dans l'un des bateau à fond transparent, faites-y un tour !

Les amateurs de nature et de fleurs ont sans doute déjà entendu parler du narcisse des Glénans. Ces fleurs blanches inodores de 15 à 40cm de haut ne se trouvent que dans cet archipel, alors profitez-en pour les admirer parce que cela ne durera pas.

Découvrez la spécialité de la région : la cotriade des Glénan ! Ce ragoût de poissons de l'Atlantique  et de coquillages, voire même de crustacés, est servi avec des pommes de terre. Base de l'alimentation de tout breton qui se respecte, ce plat a été inventé par les femmes de pêcheurs qui utilisaient ainsi les invendus de leurs maris au retour de pêche.

 

Ouessant

Surnommée par certains l'île aux femmes et par d'autres l'île aux moutons, cette île de l'extrême pointe ouest de la France est connue pour ses vagues impressionnantes.

Se ressourcer, profiter de la plage, respirer les embruns, flâner, admirer les falaises, le phare, et pêcher, telles sont les activités clés de la vie à Ouessan.

Pour la petite histoire, le nom celtique de l'île lui vient de la taille impressionnante de ses falaises! Afin de parer aux nombreuses tempêtes et éviter les accidents, les phares du Stiff, de la Jument, de Keréon et du Créac'h jouent un rôle important. Vous voulez en apprendre plus sur ces édifices ? Direction le musée du phare et des balises qui retracent leur histoire à travers des photos, des maquettes et des documents audiovisuels.

Autre musée autre ambiance, l'écomusée compte deux maisons traditionnelles, l'une présentant du mobilier d'époque et l'autre le quotidien des habitants grâce à des objets.

Découvrez la spécialité de la région : le ragoût dans les mottes ! Plus qu'un simple plat c'est une façon de cuisiner qui a fait la réputation de l'île. Plutôt que des arbres, les Ouessantins utilisaient des ajoncs et des mottes découpées pour cuire leur nourriture. Dans une cocotte, l'agneau et les légumes étaient enfouis sous un tas de mottes sèches qu'il fallait ensuite laisser se consumer pendant 4 à 5 heures. Avec le même type de cuisson, le riz au lait a également vu le jour ainsi que le « farz oaled », à base de pommes de terre, farine, lait, lard, pruneaux et raisins secs, ou encore la « chilgik », saucisse traditionnelle.

 

Sein

Bleu du ciel, bleu des façades de maisons, bleu de la mer… Le bleu est la couleur omniprésente à Sein ! N'hésitez pas à bronzer sur la plage, vous baignez si vous avez le courage, ou tout simplement vous promener en ville.

Ne manquez pas le phare vert et blanc de l'île, le port mais aussi la chapelle Saint-Corentin. Petite île très dépaysante, vous ne trouverez pas meilleur endroit pour vous détendre et profiter du calme de la Bretagne.

Découvrez la spécialité de la région : le bar de ligne du raz de Sein ! Pêché dans un étroit passage parcouru de courants violents, c'est dans ce raz que les bateaux de pêcheurs ramènent ce poisson sauvage. Autre spécialité, le ragoût de homard cuisiné depuis les années 70 avec le homard très juteux que l'on trouve sur l'île. Et pour finir, découvrez le « café mou », à base de café cuit avec du pain.

 

Groix

Direction l'une des seules plages convexes d'Europe : la plage des Grands-Sables. En prêtant attention au sable blanc vous pourrez remarquer des nuances de couleurs dues au nombreux minéraux présents sur l'île.

Plutôt falaises et paysages sauvages et escarpés à l'ouest, plutôt plages et bosquets à l'est, chacun y trouvera son compte.

Premier port thonier en France au début du XXe siècle, le thon est devenu tellement ancré dans la culture locale qu'un poisson de fer sert de girouette sur le clocher de l'église.

Vous aimez la nature ? Direction la réserve naturelle de Pen Men, repérable à son phare et où vous pourrez admirer les falaises, les plaines, mais aussi un grand nombres d'oiseaux comme des goélands argentés ou des cormorans huppés.

Découvrez la spécialité de la région : le café ! Véritable institution, on en est même venu à surnommer les habitants de l'île les « greks », ce qui signifie « cafetière » en breton. Vous pourrez également déguster des huîtres locales, des crevettes, des palourdes et de la bernique tout en savourant une bière ou une bolée de cidre.

 

Belle-Île-en-mer

Plus grand île bretonne, vous ne pourrez pas manquer la ville du Palais dont le nom a fait sa renommée, ainsi que son château et sa citadelle Vauban. Ses quais animés et son musée vous plongeront au cœur de l'histoire de l'île.

Au Nord-Ouest, Sauzon est idéal pour sortir le soir. Vous y trouverez de nombreux cafés avec terrasses et des restaurants

La côte sauvage, et notamment la Pointe des Poulains, offrent un panorama saisissant sur les falaises et la mer en contrebas.

Découvrez la spécialité de la région : les conserves Belle-Iloise ! Pêchés à proximité du port de Quiberon, les poissons frais sont ensuite cuisinés à la conserverie la Belle-Iloise, avant d'être mis en boîte filet ou transformés en soupes, rillettes, ou encore en plats préparés. Si cela vous intéresse, vous pourrez même visiter l'usine et découvrir presque tous les secrets de fabrication des conserves...

 

Sept-Îles

Cet archipel de la baie de Morlaix se découvre encore mieux lors d'une croisière. D'un bateau vous pourrez apercevoir des phoques gris, l'île Rouzic et le phare de l'île aux Moines.

Au large de la superbe côte de Granit rose, composée de Rouzic, les Costans, Malban, Bono, l’île aux Moines, l’île Plate, et les Cerfs, tout l'archipel est classé Site Naturel Protégé depuis 1912 et Réserve Naturelle depuis 1976. Ce sont en effet plus de 20 000 couples d'oiseaux marins qui viennent s'y reproduire chaque année.

L'île Rouzic est également à visiter. Vous serez surpris par sa pointe nord blanche qui s'explique par la présence sur les lieux de 17 000 couples de fous de Bassan, ces oiseaux élancés au plumage blanc et à tête jaune.

Découvrez les spécialités de la région : les coquilles Saint-Jacques et le caramel au beurre salé ! Les premières se dégustent poêlées ou crues en marinade et le second peut s'agrémenter de noix, noisettes ou amandes concassées, selon les envies.

 

Îles d’Houat et d’Hoëdic

« De la mer nous vivons » ! Telle est la devise de cette petite île de pêcheurs. Proche de la baie de Quiberon, vous y trouverez le port animé de Saint-Gildas avec ses petites maisons blanches aux toits d'ardoise et ses nombreux bateaux.

Au-delà du port, là où la nature reprend ses droits, pas de routes ni de murs, seulement des chemins ensablés qui font le tour de l'île. Vous croiserez de nombreuses falaises ainsi que le rocher de Beg er Vachif, et plus loin des plages de sable fin.

Höedic c'est 3 000 personnes maximum en été ! Tranquille et calme, les touristes s'y rendent pour visiter le Château de Suscinio.

Découvrez les spécialités de la région : araignées de mer, bars, congres, homards et autres crustacés fraîchement pêchés se doivent d'être au menu.

 

Batz

Au large de Roscoff, avec son Jardin exotique labellisé « Jardin Remarquable » et de son église de style gothique, Batz est principalement tournée vers l'agriculture. Pêche, culture de primeurs et tourisme font partir intégrante de l'économie de l'île.

Pour faire son marché c'est en effet le lieu incontournable alors ne le manquez pas ! Et pour vous ressourcer, faîtes une halte dans son jardin aux essences tropicales où vous serez à coup sûr dépaysés.

Envie d'aller plus loin ? L'île de Siec est accessible à marée basse et comptait, à l'époque une chapelle, une école et même une conserverie. Aujourd'hui, cette petite île est redevenue sauvage et vous offre donc toute la tranquilité dont vous avez besoin.

Découvrez la spécialité de la région : la pomme de terre primeur ! Légume emblématique de l'île, elle est récoltée à la main tout comme le chou-fleur, la carotte, l'oignon rose, l'échalote ou encore le céleri et le fenouil.

 

Bréhat

Sur les Côtes d'Armor, séparée en deux îles, Bréhat offre deux facettes de sa personnalité. L'une est du genre fleuri, ce qui lui a même valu son surnom d'île aux fleurs alors que l'autre est connue pour son aridité.

Son surnom, elle le doit au nombre inconsidéré de mimosas, hortensias, mûriers, eucalyptus, aloès et camélias qui y fleurissent. Véritable paradis pour les oiseaux, ce sont plus d'une centaine d'espèces qui ont été recensées sur l'île.

À pied ou à vélo, mais surtout pas en voiture, promenez-vous au milieu du bourg et de l'église. Dans le Nord, admirez des paysages typiquement irlandais.

Découvrez les spécialités de la région : amandes de mer, araignée de mer ou encore artichaut camus et morue à la paimpolaise seront au rendez-vous ! Ce plat typique se compose de pommes de terre et de morues que l'on met au four avec des oignons. Pour finir sur une note sucrée, le far breton ou une crêpe au sarrasin sont la bonne idée !

 

Cézembre

Située au large de Saint-Malo, cette petite île est idéale pour faire de l'escalade ou se baigner. Très peu touristique du fait de son histoire, elle a en effet été bombardée au napalm lors de la libération et l'on y trouve encore des mines, ce qui rend toute visite compliquée. Un sentier de découverte a vu le jour récemment et, en le parcourant, vous pourrez découvrir une biodiversité remarquable, de grandes plages et une vue sur le littoral qui vaut le détour.

Découvrez la spécialité de la région : le Kouign Amann ! Et oui vous ne pouvez pas vous rendre en Bretagne et dans la région de Saint-Malo sans déguster ce célèbre dessert à base de beurre et de sucre, et de beurre et de sucre et de...

 

L'île aux Moines

Direction le golfe du Morbihan et ses 42 îles ! L'île aux Moines, la plus boisée et la plus grande, doit son nom aux moines de l'abbaye de Redon qui se sont vus offrir l'île par le roi de Bretagne au IXe siècle.

Vous pourrez vous promener, à pied ou à vélo, au milieu des petites ruelles fleuries et découvrir les maisons de pêcheurs qui peuplent le vieux bourg.

Découvrez les spécialités de la région : quiche bretonne, artichauts, sardine à l'huile et surtout pomme de terre bretonne ! Laissez-vous tenter et vous ne le regretterez pas !

 

En savoir plus : Gourmand, Histoire & Culture, Nature, Plage

A ne pas manquer

Tous nos magazines
Retour en haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies.

J'ai compris