Actu
Que faire en Guadeloupe ?

Publié le 27 août 2018

Que faire en Guadeloupe ?
@Filip Fuxa / 123RF
La rédaction LE BON GUIDE

La rédaction LE BON GUIDE

Embarquez pour les Caraïbes et plus précisément la Guadeloupe. Partez découvrir ses sublimes plages et ses paysages à couper le souffle, déguster ses Ti’ punchs et son rhum et profitez de ses magnifiques spots de plongée ! Basse-Terre et Grande-Terre respectivement appelées à l’origine l’île aux belles eaux et l’île aux gommiers, sauront vous charmer, vous dépayser et vous faire voyager, alors réservez vite votre billet !

Parcourez les villes

L’église Saint Pierre et Saint Paul, est un incontournable de l’île et pour une raison majeure : son intérieur. Unique et atypique, l’église ressemble à une usine du XIXème siècle ce qui lui a valu d’être classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Il n'y a qu'ici que vous verrez cela alors profitez-en ! À Pointe-à-Pitre vous trouverez également la Place de la Victoire parsemée de palmiers et de manguiers et bordée de petites maisons, cafés et restaurants.

Envie de découvrir des spécialités locales ? Direction l’un des nombreux marchés de l’île. Celui de la capitale est l’un des plus réputés et vous y trouverez bien sûr des épices, des fruits et des légumes locaux, mais aussi des tissus, des objets d'artisanat et… les traditionnels punchs ! Le marché Saint Antoine est le plus beau de la ville alors arrangez-vous pour y passer et vous serez éblouis devant ses couleurs et les odeurs alléchantes qui s’en échappent.

Côté animations et évènements, tous les ans au mois de Novembre, la capitale accueille la célèbre route du rhum ! Rendez-vous au port de plaisance pour rencontrer des professionnels, en apprendre plus sur cet alcool local et bien sûr en déguster, avec modération toutefois ! Si vous voulez sortir le soir, la Marina est idéale puisqu’elle compte un grand nombre de bars et restaurants avec terrasse où vous pourrez goûter aux spécialités puis danser jusqu’au bout de la nuit.

Justement côté gastronomie guadeloupéenne, vous aurez de quoi être ravis. Les accras, souvent cuisinés à la morue, sont à la carte dans la plupart des restaurants et se dégustent à l’apéro ou en entrée accompagnés d’une petite sauce relevée et d’un punch artisanal. Et oui ici tous les chemins mènent au… rhum ! Alors que ce soit du Ti’punch traditionnel ou du rhum arrangé avec les fruits exotiques de la région, laissez-vous tenter par un verre… ou plus ! Poulets boucanés, flan coco, sorbets mangue, coco ou passion, ouassous (grosses écrevisses d’eau douce) et le Bonifieur, ce café d’une très grande qualité et de ce fait très rare, sauront titiller vos papilles alors laissez-parler votre gourmandise.

 

Découvrez la nature locale

Pour profiter au maximum de la faune locale, rien de mieux que la Réserve Cousteau. Elle compte pas moins de 1000 hectares de fonds sous-marins d’une impressionnante richesse avec coraux et poissons colorés ! Un éventail de couleurs et de formes que vous n’êtes pas prêts d’oublier.

En vous baignant sur l'une des plages, vous pourrez voir des tortues, plus ou moins grosses en fonction de la région, des baleines et des dauphins et peut-être même des requins. Attention, il ne s’agit pas d'espèces dangereuses mais de requins citrons ou des requins nourrices fauves inoffensifs pour l’homme si vous ne les énervez pas.

Vous n’êtes pas trop plongée ? Pas de soucis, vous pourrez retrouver tous les animaux marins à l’aquarium de la Guadeloupe et ainsi les admirer… sans danger et surtout sans vous mouiller !

Envie de prendre de la hauteur ? Sortez de la capitale et roulez jusqu’à la Pointe des Châteaux ! Bravez le vent et les vagues et montez jusqu’à la pointe pour admirer le panorama. De là haut vous ne verrez pas seulement la plage mais aussi toute la Guadeloupe, si le ciel est dégagé.

Pour les fans de marche et de randonnées, la Soufrière dispose de sentiers qui vous permettront d’atteindre son sommet et surtout de vous balader au milieu de la végétation locale. La randonnée démarre aux Bains Jaunes, ces bassins d’eau tiède alimentés par des sources thermales provenant du volcan, se poursuit jusqu’au Pas du Roy en plein cœur de la forêt tropicale. Vous pourrez faire une pause à La Savanne à Mulets qui se situe en contrebas de la Soufrière et offre par beau temps un panorama sur la vallée et les îles des Saintes et Marie-Galante. Le chemin des Dames vous mènera tout droit au sommet du volcan où vous pourrez voir le gouffre de Tarissant duquel s’échappe d’importantes nuées de vapeur

Si vous n’avez pas le courage de monter jusqu’à la Soufrière vous pourrez toujours vous promener autour de la Chute du Carbet ou au niveau de la Route de la Traversée. À travers une végétation dense, vous passerez à côté de nombreux ruisseaux et cascades qui ne vous donneront qu’une envie : plonger !

 

Bronzer sur les plages

Qui dit île dit plages, alors sortez vos serviettes et vos maillots de bain ! Avec leur sable blanc, doré, et même noir pour certaines, leurs palmiers et surtout leur eau transparente, elles vous dépayseront à coup sûr.

Ne manquez pas la plage de Grande Anse à Deshaies ! S’il n’y en a qu’une à faire il s’agit bien évidemment de celle-ci car le sable y est doré, l’eau turquoise et le soleil toujours présent. Celle de la Caravelle à Sainte-Anne vaut également le détour même si la foule de touristes constamment présente lui fait perdre de son charme.

La plage des Salines est le lieu parfait pour faire du surf grâce à ses énormes vagues, et celles des Saintes méritent le détour pour leur calme et leur tranquillité. En faisant le tour de l’île vous en croiserez de nombreuses alors n’hésitez pas à vous arrêter à celle du Roseau de Sainte Marie, du Petit-Havre au Gosier ou de Malendure-Bouillante.

 

Envie d’aller plus loin ?

Prenez le bateau et embarquez pour l’une des nombreuses îles qui bordent la Guadeloupe.

La Désirade est un archipel comptant une île abritée et deux désertes classées comme réserves naturelles protégées. Celle que vous pourrez visiter offre de sublimes paysages lorsque vous atteignez les hauteurs, le phare et surtout la chapelle Notre Dame du Calvaire, surplombant l’île.

Au Sud de Basse-Terre, 9 îlots se dressent en plein Atlantique et forment les Saintes. Seuls deux sont habités et vous pourrez les visiter à pied ou en petites voitures. Dans un dédale de petites rues, des restaurants surplombant les plages, des petits magasins de pêcheurs et la plage apparaissent de temps en temps.

Marie-Galante est la troisième île des Antilles en terme de superficie. Celle que l’on nomme ici « la grande galette » a vu naître la canne à sucre et le rhum ! L’île est en effet en partie recouverte par des camps de cannes à sucre et elle compte trois distilleries qui fonctionnent encore et que vous pourrez visiter.

L’île du Gosier, situé non loin de Pointe-à-Pitre, est connu pour son petit phare rouge. Pour 3€ la traversée, vous arriverez sur une petite plage aux nombreux cocotiers où vous pourrez pique-niquer, bronzer ou plonger à la recherche d’animaux marins. Sur place, vous trouverez plusieurs panneaux expliquant que le lieu est un site protégé de 4 hectares abritant les vestiges d’occupations amérindiennes que vous découvrirez en vous baladant.

 

Il ne vous reste plus qu'à traverser l'Atlantique direction les Caraïbes pour découvrir cette île paradisiaque. Comme dit le proverbe guadeloupéen : « L'inconnu est un vaste pays » alors partez à sa conquête !

 

=>Vous avez envie de partir ? Profitez d’un séjour d’une semaine à 479€ avec appartement avec piscine et vols A/R inclus.

A ne pas manquer

Tous nos magazines
Retour en haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies.

J'ai compris