retrouvez nous sur les réseaux
Aventure / Sportif
Le Tour de France, la recette d'un succès

Publié le 6 juil. 2015

La rédaction LE BON GUIDE

La rédaction LE BON GUIDE

Du 4 au 26 juillet, le peloton n'aura (presque) droit à aucun répit, affrontant la pluie, le vent, le soleil brûlant et les pentes raides sur près de 3360 kilomètres. Thibaut Pinot, Alberto Contador, Chris Froome, Vincenzo Nibali… Si ces noms ne vous disent rien, ils vous sera impossible de passer à côté durant les trois semaines de compétition, formidable vitrine sportive et touristique vantant les beautés du territoire français.

Les étapes à la loupe


Après un départ aux Pays-Bas à Utrecht, un contre la montre et une traversée du territoire Belge, les coureurs s'élanceront vers la Normandie pour une 6e étape entre Abbeville et Le Havre. Les hélicoptères et les drones de France Télévisions ne manqueront pas de vous montrer les merveilles du littoral de la Côte d'Albâtre : Dieppe, son port et sa plage de galet, la petite station balnéaire de Saint-Valéry en Caux, les chaumières normandes de Veules-les-Roses et les falaises de craies d'Étretat. En Bretagne, les cyclistes mettront leurs muscles à rude épreuve entre Rennes et Mûr de Bretagne, passant pour la 1ère fois par le col du Mont-Bel-Air. Et cette année le Tour fait la part belle à la montagne avec 7 étapes réparties entre les Pyrénées et les Alpes, laissant un vide dans de nombreuses régions françaises comme le Poitou-Charentes, l'Alsace et la Lorraine, de grands classiques du Tour.

Avec la 10e étape entre Tarbes et La Pierre-Saint-Martin, le dépaysement sera assuré avec le panorama verdoyant du Col du Soudet, Lourdes, sa basilique, ses milliers de visiteurs et le charmant village de Luz-Saint-Sauveur réputé pour ses thermes. Mais une bien maigre consolation pour les challengers qui se frotteront à une avalanche de pentes raides et une arrivée culminant à 1610 mètres d'altitude, avant d'opérer une longue transition vers les Alpes, en sillonnant Rodez, Mende et Valence. Pourtant le chemin de croix est loin d'être fini !

Les dernières étapes en montagne, les plus denses réservent du grand spectacle au public. Une succession de cols au départ de Gap, frôlant les villes de Mens, Grenoble pour finir par une spectaculaire ascension sur les lacets de Montvernier. Avec la 21e étape, la Grande Boucle prendra fin… Par des boucles ! Sèvres, Boulogne-Billancourt, la Porte Maillot, longeant la Seine, alternant entre Rive droite et Rive gauche et la Grande victoire à Charles de Gaulle – Étoile (Paris).

Une compétition regardée par le monde entier


Le Tour de France est l'un des rendez-vous incontournable de l'été ! Un des événements les plus suivi dans le monde entier, juste derrière les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football. La recette de ce succès ? Un sport populaire, un défilé de beaux panoramas et une ambiance festive rythmée par les villages départs et l'incontournable caravane publicitaire, attirant la foule à grand renfort de goodies distribués et de voiturettes-chars aux effigies étonnantes.

Un public suivant le peloton le long des routes mais aussi derrière l'écran, grâce à la retransmission de certaines étapes dans des centaines de pays. Et pour rapprocher son public télévisuel de la ferveur qui règne sur les étapes, le Tour à mis en place d'impressionnants dispositifs : images filmées à moto, en hélicoptère ou plus récemment encore en caméra embarquée.

Un défi sportif


Repousser ses limites et accomplir un exploit, c'est surtout ça le Tour de France. Car avec près d'une vingtaine d'étapes, des parcours en altitudes, des « courses contre la montre » et des distances dépassant à chaque fois plus de 3500 km, les cyclistes réalisent une vraie prouesse !

L'enjeu ? Remporter les emblématiques maillots crées à partir de 1919 sous l'impulsion du directeur du Tour Henri Desgrange. Comme le maillot jaune qui récompense le vainqueur de toute la compétition, ou le maillot blanc qui salue le talent du « meilleur jeune » du Tour (moins de 25 ans). Tandis que le maillot à pois rouge gratifie le « meilleur grimpeur » s'étant distingué sur les cols et crêtes de montagne et que le maillot vert est réservé au meilleur sprinteur.

Une compétition individuelle et une dimension collective aussi, avec le gruppetto, ce groupe de cyclistes « retardataires » se soutenant pour parvenir à franchir les étapes de haute montagne et arriver dans les délais de qualification, ou la performance en équipe également applaudie par une prime.

Une aubaine pour le tourisme français


Mais le Tour c'est aussi une fenêtre ouverte à l'international sur les régions de France, la richesse esthétique des petits villages, la diversité des paysages, l'attrait du terroir aux vastes étendues viticoles et la possibilité de découvrir de somptueux monuments, vus du ciel. Une pub livrée à l'attention de tous les spectateurs et suscitant un véritable attrait touristique pour les villes-étapes.

Strasbourg, Lyon, Brest, La Rochelle… Toutes bénéficient d'une mise en lumière, tout comme les petits villages traversés ou approchés des coureurs, offrant ainsi une vitrine de choix sur la « France des clochers » et ses trésors cachés. Pour finir par la traditionnelle arrivée en fanfare à la fin du mois de juillet sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris.
En savoir plus : Aventure / Sportif

8 sélections du “bon guide”

Étretat
Points d'intérêts Étretat

Notre avis “Mondialement célèbre pour ses falaises de craie qui se jettent à la verticale sur les plages de galets de silex gris, Étretat fait partie de nos i...“

Voir en détail
Lourdes
Points d'intérêts Lourdes

Notre avis “Place forte de la région Midi-Pyrénées, Lourdes est dominée par son château du Moyen Âge. La ville dispose d'une situation privilégiée entre l...“

Voir en détail
Rennes
Points d'intérêts Rennes

Notre avis “Ancien village gaulois aux confluents de l'Ille et de la Vilaine, Rennes est la capitale historique du duché de Bretagne. Fiers de leur ville et de l...“

Voir en détail
Valence
Points d'intérêts Valence

Notre avis “De charme, elle en est bourrée cette ville qui s'étire sur la rive gauche du Rhône. Capitale de la Drôme, elle est à la fois la porte d'entrée v...“

Voir en détail
Le Havre
Points d'intérêts Le Havre

Notre avis “Le Havre, le hic… souvent, oui, il faut bien le reconnaître, c'est la réaction des gens lorsque l'on propose d'aller visiter cette ville. Et pourt...“

Voir en détail
Dieppe
Points d'intérêts Dieppe

Notre avis “On ne sait pas toujours comment l'aborder cette ville normande. Par ses falaises crayeuses ? Si solides en apparence, si fragiles en vérité. Sa fort...“

1 avis
Voir en détail
La Rochelle
Points d'intérêts La Rochelle

Notre avis “La Rochelle, la fière, arbore toujours son élégante architecture de pierres blanches. La ville, intimement liée à l'océan compte aujourd'hui pas...“

Voir en détail
Grenoble
Points d'intérêts Grenoble

Notre avis “"Au bout de chaque rue, une montagne" écrivait Stendhal, le plus célèbre des Grenoblois. Cernée par trois imposants massifs, le Vercors, la Chartr...“

Voir en détail

A ne pas manquer

Tous nos magazines
Retour en haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies.

J'ai compris